Vers la Corogne...

Jour J !

Comme prévu nous sommes dans les starting blocks le samedi 13 juillet 2013. L'hélice est correctement montée à l'envers, et nous sommes fin prêts lorsque ...le groupe eau nous lâche. Le jour du départ ! C'est bâââlot disent les bretons, et c'est vrai. Seulement, nous avons des équipes à terre super rôdées, super efficaces, super rapides ... SUPER !!!

Un départ en fanfare donc et plein d'émotion. Un départ qui confirme qu'il est plus facile de partir que de rester. Il faut rassurer la famille , les amis, procéder aux échanges de dernière minute, donner les cours du CNED à Anatole ravi de les réceptionner déjà. C'est le temps des by by tout frissonneux.... Et c'est parti L'appel du large est bien là. Nous avons hâte et n'avons pas d'appréhension, vraiment. Notre première étape sera Houat, 6 heures de nav, où nos copains voileux nous attendent pour une ultime soirée de départ ...

Les conditions météo sont exceptionnelles et nous rejoignons le mouillage en fin d'après midi. Marianne et André, un an en Polynésie à leur actif sont déjà là, Claire et Mathieu un tour de l'Atlantique à leur actif arrivent avec Anne et Fabien et ... la pompe à eau,. Bricolage rapide et sans encombre pour Etienne un peu surpris tout de même de s'en sortir aussi vite et aussi bien ! S'en suit une inoubliable soirée, encore une, sur une plage de rêve, un dernier cadeau des copains, à ranger parmi tous les cadeaux du cœur ...

Nous aussi on vous aime ...

Promis promis promis .....

 

De Houat à l'île d'Yeu

En passant par Belle île. Bon vent Belle mer. En fait pétole et même pétole molle comme disent les marins. J'aime bien le langage des marins. C'est parfois poétique, parfois rugueux...

Bref pétole molle donc moteur. Le temps idéal pour ouvrir trois petits paquets. Les enfants n'y tiennent plus et surprise .... des balles rebondissantes !!!!De quoi mettre l'ambiance jusqu'au mouillage.
Nous profitons de nos deux dernières nuits avant la traversée du Golfe de Gascogne. La météo est bonne (soit disant), vent de nord/ nord-est force 3 à 4. Parfait ! Nous partirons le 17 avant que le vent tourne...

Dernier bricolage dans le mât pour Etienne, bonne pêche pour Marceau, délice des bains frais pour Anatole, et lectures prolongées pour Gabriel... Premier salto arrière de l'annexe pour Valérie (involontaire bien sûr) avec tout le contenu culinaire du sac à dos... de la routine !

 

Le Golfe de Gascogne

Nous partons vers 10h30 le mercredi 17,07 de l'île d'Yeu. Nous décidons d'aller à La Corogne au vu du vent qui doit normalement nous pousser.
Très rapidement des dauphins viennent faire du touche-touche avec la coque du bateau. Des bancs de dauphins que nous verrons à plusieurs reprises le premier jour. Ils nous accompagnent, passent sous le bateau, réapparaissent de l'autre côté...un vrai jeu de cache cache. Ils prennent des accélérations folles, sautent juste à côté de nous, sembent nous jeter des petits coup d'oeil... Leur petits cris nous ravissent, en échos à ceux des enfants...

Finalement nous croiserons plus de dauplins que de bateaux sur cette traversée. Principalement des bateaux de pêcheurs, et quelques voiliers ... Le vent annoncé n'était pas franchement au rendez vous et nous mettons le moteur à plusieurs reprises ; il vaut mieux que ce soit dans ce sens là !!!

Nous organisons les quarts de nuit comme ceci : 20h30/23h Valérie et Gabriel ; 23h/1h30 : Etienne ; 1h30/4h Valérie ; 4h/6h30 Etienne ; 6h30/8h30 Gabriel et Marceau ; 8h30/10h30 Valérie et Anatole... avec souplesse et adaptation ...

Espana

Elle est là juste à côté de nous, L'Espagne chaude, et brûlante de nos rêves ! Avec son soleil radieux, vif, qui brûle et mord la peau, terrassant ses habitants l'après midi. Avec ses splendides falaises, venues du fin fond des Pyrénées, plongeant net dans l'Atlantique. Avec ses couleurs pétillantes de soleil, aux mille éclats éblouissants. Espana, tu es là, juste à côté de nous, mais nous ne pouvons que te deviner....Holé, Espana !!!

La Corogne au bout de 2 jours et 7h15 de navigation empreinte de surprises, accueillante et très gaie.